• Chapitre 13

    CHAPITRE 13 :

     

     

    « 26 août 1976

     

    Il fait beau aujourd'hui ! J'ai hâte de retourner à Poudlard cependant. Papa est toujours aussi saoule et maman de plus en plus fatiguée... J'aimerais que ceux que nous aimons ne vieillissent jamais... C'est impossible je le sais, mais j'aimerais tellement...

    Tiens papa est encore en train de hurler sur maman... Je vais descendre voir, pour que ça ne tourne pas au drame et aux crises de larmes comme à chaque fois... Les voisins nous regardent avec de plus en plus d'inquiétude, maman et moi. »

     

    Lorsque le décor se matérialisa de nouveau, Harry se retrouva dans la chambre de Severus Rogue. Il entendait en effet des hurlements, de colère et de désespoir, provenants du rez-de-chaussée. Severus se leva de sa chaise, referma son carnet et ouvrit la porte pour descendre les escaliers. Mais ce fut un choc pour Harry lorsqu'il arriva en bas. La mère de Rogue, une belle femme, grande aux longs cheveux noirs, était allongée au sol, le visage en sang. Des larmes coulaient à flots sur son visage de biche apeurée. Un homme, les traits déformés par la rage, se tenait près d'elle, une large ceinture en cuir à la main.

    « Severus... Non... implora la femme.

    -Ferme-la Eileen ! hurla le père.

    -Maman ! Laisse-la tranquille ! hurla Severus à son père.

    Mais l'homme donna un coup de ceinture à son fils, ce qui le fit tomber au sol, la lèvre ensanglantée.

    -Severus, remonte dans ta chambre ! supplia Eileen. Tobias laisse-le...

    Mais Tobias Rogue donna un nouveau coup de ceinture à sa femme. Elle s'écroula à nouveau et ses yeux avaient peine à rester ouverts. Severus s'approcha et tenta de l'aider mais son père s'empara d'une bouteille de bière qui se trouvait sur la petite table, près de la télévision. Il la brisa sur le crâne de son fils qui s'effondra, assommé.

    Harry, en revanche, assista à toute la scène qui suivit. Eileen avait profité de l'inattention de son mari pour s'emparer du couteau de cuisine qui se trouvait sur l'étagère, juste à côté d'elle. Mais Tobias s'en rendit compte. Il se jeta sur elle pour l'empêcher de l'attraper mais elle l'avait déjà en main et lorsqu'il s'écroula sur elle, la jeune femme lui enfonça le couteau dans le ventre. Un flot de sang jaillit de la blessure et Eileen laissa sa tête retomber au sol, épuisée. Son mari mourut quelques secondes plus tard.

    Lorsque Severus reprit connaissance, une dizaine de minutes plus tard, il était couvert de bière et sa mère lui caressait délicatement la joue.

    « Severus...

    -Maman ! Ne bouge pas je vais chercher de l'aide, tiens bon !

    -Non... non, Sev, c'est trop tard... Je veux juste que tu saches que je t'aime plus que tout au monde...

    -Non... non maman reste avec moi !

    -Je t'aimerai pour toujours... A jamais...

    -Non...

    -A jamais...

    -Non ! Non, maman ! »

    Severus prit sa mère dans ses bras, lorsque la porte d'entrée s'ouvrit d'un coup. Mr Evans, le père de Lily, entra en courant dans la maison et prit Severus par les épaules.

    « Sev, tu n'as rien ?

    -Maman...

    -Severus, elle...

    -Non ! Vous ne pouvez pas dire ça ! C'est faux !

    -Je suis désolé Severus... Ta mère est partie. C'est fini.

    -Non... »

    Mr Evans prit le bras droit du jeune garçon et le passa derrière son épaule. Il l'aida à se relever et l'emmena vers la sortie. Severus se retourna pour voir une dernière fois sa mère.

    « Je t'aime maman... A jamais. »

    Mr Evans l'emmena dehors et referma la porte. Harry les avait suivit et il vit Lily parler avec son père.

    « Lily, amène Severus chez nous. Il restera à la maison jusqu'à ce que vous repartiez pour Poudlard.

    -Papa que s'est-t-il passé ?

    -Fais ce que je te dis Lily.

    -D'accord. »

     

     Mr Evans retourna dans la maison et en ressortit quelques minutes plus tard avec deux grosses valises. Harry devina que l'une contenait les affaires pour Poudlard, et l'autre les habits et autres objets appartenant à Severus. Il tenait dans la main le collier que Harry avait vu au cou de Eileen. Il le regarda de plus près et vit qu'il y était inscrit : « Eileen Prince ». Le Prince de Sang-Mêlé... Le décor devint noir et Harry se rendit compte que des larmes coulaient sur ses joues... Une nouvelle page se tourna.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :