• Chapitre 20

    Mardi 26 janvier 2009, 03h13 du matin, maison de Ïan Hirvy, chambre de Ïan.



    Ïga se réveilla en plein milieu de la nuit, dans le lit de Ïan. A son réveil, elle commença à paniquer, ne sachant plus où elle était, jusqu'à ce que les souvenirs de la veille lui reviennent en mémoire. Alors elle se calma en voyant son collègue allongé à côté d'elle.

    Qu'est-ce qu'elle avait soif !

    Ïga se leva du lit et traversa la pièce sur la pointe des pieds. Elle referma la porte de la chambre en essayant de faire le moins de bruit possible et descendit les marches de l'escalier.

    Arrivée en bas, elle se dirigea vers la cuisine. Elle y entra et prit un verre dans l'un des placards, au-dessus du plan de travail. Elle se servit de l'eau et but tout d'un trait. Elle reposa alors le verre dans l'évier et reprit le chemin de l'escalier.

    C'est en passant devant une porte, à mi-chemin entre celle de l'entrée et l'escalier, qu'elle entendit...

    (des grattements ?)

    Comme un chat qui gratterait à la porte pour qu'on lui ouvre. Ïga ne savait pas si Ïan avait un chat. Elle hésita longuement puis ouvrit la porte. Si Ïan avait un animal de compagnie, elle n'allait tout de même pas le laisser enfermé.

    Derrière cette porte se trouvait un long escalier en bois. Elle commençait à refermer la porte, se disant qu'elle avait dû mal entendre, quand les grattements reprirent de plus belle. Ils venaient d'en bas...

    Ïga commença donc à descendre les marches une par une. Arrivée à la moitié de l'escalier, elle vit une faible lueur briller dans la pièce. Elle mit un moment à habituer ses yeux à cette lumière, et c'est là qu'elle la vit. Une petite fille, allongée sur une table métallique, attachée par des ceintures en cuir noires.

    Ïga mit une main sur sa bouche pour s'empêcher de crier de stupeur et de surprise.

    « Mon Dieu...

    - Madame aidez nous... S'il vous plaît... gémit la petite fille sur la table.

    - Mais qui... qui es-tu ?

    - Je m'appelle Ahénolïa. Ahénolïa Sting... Madame faites vite, il pourrait arriver...

    - Qui ça ? Qui pourrait arriver Ahénolïa ?

    - Devine !

    Ïga se retourna brusquement, terrifiée d'entendre la voix venir de derrière elle. Il était là, campé sur ses jambes, en haut de l'escalier. Ïan souriait, d'un rictus sadique et diabolique, barrant le passage à Bory.

    - Qu'est-ce que tu fous là Ïga ?

    - Ïan, je...

    - RÉPONDS !

    - J'étais descendue boire un verre d'eau...

    - C'est pas ici la cuisine, chérie...

    - Je sais mais... j'ai... j'ai entendu du bruit et...

    - ET TU AS CRU BON DE TE PERMETTRE DE VENIR METTRE TON NEZ DANS MES AFFAIRES ? C'EST ÇA ?

    - Non, Ïan... je...

    Ïan s'avança vers Ïga jusqu'à n'être plus qu'à une marche d'elle. Il la surplombait de toute sa hauteur et continuait de sourire.

    - Toute cette affaire ne faisait qu'empiéter sur mon jeu. Vos photos, vos indices, tout ça ne faisait que me mettre en danger... Mais je ne vois pas comment vous auriez pu remonter jusqu'à moi... Nolie est la treizième gosse que j'enlève. Et toi, Ïga, tu es la quatorzième...

    - Ïan, non...

    - SI ! »

    Ïan poussa Ïga et elle tomba à la renverse dans l'escalier, jusqu'à arriver par terre. Ïan descendit toutes les marches et prit Ïga par les cheveux pour la traîner jusqu'à une chaise en bois. Il souleva Bory de terre et l'assit de force sur la chaise branlante. Il lui attacha les mains dans le dos avec une ficelle et lui colla du Chatterton sur la bouche. Il se tourna ensuite vers les enfants.

    « Mes chéris... chantonna-t-il. C'est l'heure de votre film du soir... »

    Ïan alla à l'autre bout de la pièce et alluma un vieux téléviseur, ainsi qu'un magnétoscope. Une image apparut alors sur l'écran et Ïan se tourna vers les enfants.

    « Bonne nuit mes petits. »

    Il s'avança vers eux et embrassa sur le front chacun des enfants. Quand il arriva en face d'Ïga, il l'embrassa à pleine bouche, et remonta l'escalier.

     

     Arrivé en haut, il referma la porte à clé et retourna dans sa chambre pour terminer sa nuit. 


    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :