• Chapitre 25

    Mardi 26 janvier 2009, 09h47, ville de Westminston.

     

    Kurt et Irvy sortirent de leur voiture et mirent leur main en visière. Ils essayaient tous deux de lire le nom des magasins qui se trouvaient dans ce quartier. Ce jour là le soleil était aveuglant

    Westminston était construite selon une logique aberrante. Les deux hommes étaient debout dans un quartier où se trouvaient cinq magasins de voiture. Le quartier suivant contenait sept magasins de vêtements. Chaque quartier était spécialisé dans quelque chose et les vendeurs se faisaient constamment la guerre à cause de cette proximité. Ils usaient parfois même de techniques totalement folles pour attirer les clients.

    Berhzo et Spitz se dirigèrent donc vers le premier magasin : Walker Rover. Un magasin qui vendait principalement des Ranger Rover, et parfois d'autres marques.

    Ils entrèrent et se dirigèrent tout droit vers l'accueil, où se trouvait un homme barbu, coiffé d'un chapeau de cowboy.

    « Bonjour messieurs.

    - Bonjour. Agents de police, dit Spitz en montrant sa plaque, nous souhaiterions parler au propriétaire du magasin.

    -Vous l'avez d'vant vous ! J'ai fait quelque chose de mal ?

    -Non, monsieur. Nous souhaiterions juste savoir si vous avez déjà vendu des Citroën C5 Break.

    - Cette année ?

    - Depuis que votre magasin est ouvert.

    - Non, pas qu'je sache ! Je ne vends que des Range Rover et des Audi parfois, mais c'est rare. Rien d'autre messieurs !

    - D'accord, merci. Nous ne vous dérangerons pas plus longtemps alors.

    - De rien ! J'espère que vous trouverez votre C5 ! »

    Les deux agents sortirent du magasin pour se rendre dans celui attenant à Walker Rover. Ils firent ainsi le tour de trois autres magasins de voitures sans trouver de Citroën C5, ou alors ils tombaient sur des boutiques qui n'en avaient pas vendues depuis plus de 70 ans. Trop vieux pour leur suspect.

    Ils entrèrent donc dans le cinquième magasin de la ville et allèrent voir le premier vendeur qu'ils trouvèrent.

    « Excusez-moi, monsieur, dit Berhzo en montrant sa plaque, nous cherchons le directeur de ce magasin.

    - Oui bien sûr je vais le chercher.

    - Merci.

    Le petit vendeur alla derrière le comptoir de l'accueil et disparut derrière une porte. Il en ressortit quelques secondes plus tard avec un homme bedonnant, en costume-cravate.

    - Bonjour messieurs. Vous me cherchiez ?

    - Oui, bonjour monsieur. Agents Berhzo et Spitz, commissariat de Westminston. Nous voudrions savoir si vous aviez déjà vendu des Citroën C5 Break.

    - Oui, mais il y a une bonne quinzaine d'années..

    - Vous avez toujours le nom des personnes qui les ont achetées ?

    - Oui, je les garde toujours pendant vingt ans.

    - Vous pourriez nous les montrer ?

    - Bien sûr, suivez-moi. »

    L'homme entraîna Berhzo et Spitz derrière le comptoir de l'accueil et leur ouvrit la petite porte par laquelle il était arrivé. Il attrapa un petit escabeau, monta dessus et prit un dossier, tout en haut d'une étagère.

    Il le tendit ensuite aux deux agents. Spitz le feuilleta et alla à la liste des Citroën C5 vendues depuis quinze ans. Il regarda tous les noms mais aucune de ces personnes n'habitaient là. Elles étaient toutes décédées. Westminston n'était pas une très grande ville et chaque fois qu'un habitant mourait, tout le monde le savait. Il rendit donc le dossier au directeur du magasin, le remercia et sortit de la boutique, avec Berhzo.

    « On fait comment maintenant ? demanda Berhzo.

    - On n'a plus qu'à aller voir dans les villes alentours...

    - Faire tous les magasins de chacune des villes ?

    - C'est la seule solution que nous ayons...

    - Bon... Alors en route, on a toute la journée de toute façon... »

    Kurt et Irvy remontèrent dans leur voiture et se dirigèrent vers la ville la plus proche.

    Ils passèrent ainsi toute leur journée à faire le tour des magasins. Ce n'est qu'au bout du seizième magasin visité qu'ils trouvèrent une liste de personnes ayant acheté une Citroën C5 Break il y a moins de dix ans, et que ces acheteurs étaient vivants.

     

     Malheureusement pour eux, il n'y avait que le nom de deux personnes sur cette liste : Ïan Hirvy et Ïga Bory. 


    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :